Search the Community

Showing results for tags 'Nebuleuse'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Tests
    • Beta tests
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • eVscope Unistellar's Forum EvScope Unistellar
  • eVscope Unistellar's RESSOURCES sur l'eVscope (index alphabétique)
  • Le coin Astro-Physics's Forum Astro-Physics
  • Fuji X's Forum Fuji X

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
  • France D.O.M
  • France T.O.M
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordany

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Product Groups

  • Astrosurf-Magazine
    • Abonnements
    • Single issues
    • Lots of old issues
    • CD-Rom
  • Books
    • Initiation
    • Astronomie pratique
    • Astronomie générale
    • Spatial Exploration
  • Hosting

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Hobbies


Adress


Personal website


Instruments

Found 1567 results

  1. Bonjour, 92% et 86% d’illumination lunaire le 7 et le 8 juillet dernier, mais 2 nuits de ciel découvert (de très légers passages de nuages élevés) alors j’ai quand même sorti l’asi 290mc sur la lunette 80ED sur l’HEQ5 . Beaucoup de facteurs limitant pour une cible, j’ai choisi NGC 7008 malgré sa petite taille (1.4’x1.1’) car dans le Cygne donc loin des fenêtres, arbres et toits voisins. Environ 2000 poses de 5s sur les deux nuits, Traitement (à améliorer) pipp, siril et photoshop. Bonne soirée
  2. les dentelles du signe au téléobjectif. hier soir Télé Sigma 135 f1.8 20 poses de 90s Canon 60Da 1000 iso pas de flats, empilement Siril, et petite saturation sous PS ciel pas mal polué par un puissant lampadaire
  3. Bonjour. - Objet : NGC 6781. - Date : 07/07/2020. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - Monture : Takahashi EM10. - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ). - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ; ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ). - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" ) - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP. - Suivi automatique : - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }. - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ). - Logiciel d'autoguidage : PHD2 ( v2.6.6 ). - Réglages caméra de guidage : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ). - Lieu : Depuis mon balcon. - Mise en station ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) : Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ). - Réglages de la caméra : Raw 16 ( 14 bits effectifs ) ; Bin 1 ; Gain 500 ; T° : - 10 °C ; saturation : 10. - Temps de pose unitaire : 100 s. - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ). - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork si réductions d'étoiles. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ - Seeing : Mauvais. - Transparence du ciel : Bonne. - Remarque : la Lune commençait à se lever. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 1°) Plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) : a) Une brute : b) Après empilement de 12 prises de 100 s ( total : 20 min ) avec Darks + Flats + post traitement ( avec une légère réduction d' étoiles ) : 2°) Crops :
  4. Bonjour tous, vous allez? Hier soir, ce n'était pas prévu, mais du coup, je me suis retrouvé à pouvoir imager avec le 500. Je n'avais pas un temps immense donc j'ai fait un essai sur un objet un peu bas, pour voir un peu la tenue mécanique du bousin. M20 est un objet qu je rêve de faire comme il faut un jour. Comme c'était un peu au pied levé, j'ai lancé des poses en Ha et OIII. Je n'ai que 40 minutes de pose par couche. Pas de mise au point entre les filtres pour le moment, série en mode " Ha, OIII, Ha, OIII, Ha, OIII, ... " Le but étant d'avoir de quoi faire un peu de couleur. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Et bien voilà, ça donne ça. J'ai fait un traitement rapide sur le coin du bureau ce matin avant la séance d'observation du Soleil. Il y a beaucoup à revoir, ma8is je voulais pouvoir sortir quelque chose et avoir une idée du résultat. Détails de la prise de vue : T500 F3.3 Skyvision ASI zwo 1600 à -20° roue à filtres 7 positions en 50 non montés Zwo guidage par DO zwo avec Asi mini 174 poses unitaires : 240s gain à 139 10 poses en Ha et 10 poses en OIII Couche L synthétique en mélangeant tout Puis couleurs en HOO Pas de prétraitement (d'ailleurs, je n'ai pas cropé l'image, je n'ai pas fait attention à ce détail ^^ oups, je regarderai plus tard) Traitement rapide à l'ancienne sous toshop Sur mon portable le rose fait moins saturé que sur l'écran du bureau. Et chez vous? Je suis un peu déçu de ne pas mieux voir les cornes de l'escargot en bas dans la trifide. Donc à refaire en mieux
  5. Salut les astrams Voici un grand classique du ciel austral : la Statue de la Liberté (NGC576). Un peu moins de 200 heures de pose en SHO-RVB shootées en 1 mois et ½ (et oui y’a beaucoup de nuits claires au Chili !) avec notre setup installé chez Deep Sky Chile : Lunette AstroPhysics 155 Starfire EDF sur une EQ8, CCD Moravian G4 16000. Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous. Pour visualiser la full, ce que nous recommandons bien évidemment : https://www.astrobin.com/full/g1neck/0/ En espérant qu’elle vous plaira ! Bon ciel à tous !! Marian, Jean-Mi, Lolo et Dave
  6. Bonjour à tous La journée a été belle et chaude, et j'ai décidé de sortir la lulu Mila pour faire quelques essais autour de la série d'anciens oculaires en 24.5mm, achetés à vils prix sur ebay (une fois 100€ pour 5 oculaires, et une fois 50€ pour 5 ou 6, je ne sais plus). Je crois avoir fait une bonne action, et une peut-être une mauvaise affaire, mais cela me regarde. Je précise qu'ils ont tous été démontés et nettoyés avec un noircissement des bords des lentilles. @lylsait l’intérêt que cela peut avoir. Mon Televue plossl 8mm est passé entre ses mains.. Les tests ont été fait avec ma lunette LZOS 152mm de 1200mm de focale. Comme oculaire de référence, j'ai pris le baader BCO 6mm (200X). J'avais déjà écarté des essais un oculaire chinois et le vixen huygens 8mm, très merdeux au démontage. Le chinois est une horreur plein de reflet Deux cibles ont été choisies: Epsilon 1&2 de la Lyre, célèbre double double de 2 secondes d'arc de séparation(un peu plus). Il faut allez voir sur Stelle Doppie: https://www.stelledoppie.it/ Lambda Cygne, paire inégale de 0.92 seconde d'arc de séparation en 2020. Attention de bien prendre des valeurs actualisées car ce genre de double peut varier assez vite sur quelques années. Cela doit faire rire de lire "varier assez vite sur quelques années" mais entre un 0.7"/0.8 " et 0.9", cela peut faire toute la différence pour un observateur occasionnel d'étoiles doubles comme moi avec une optique de 152mm. Les spécialistes apprécieront la remarque. Après quelques observations, dans le haut du panier, on trouve les oculaires Hyugens Mittenzwei (H.M.) 10mm, 9mm et 6mm, couplés avec la barlow TV 3x soit 3.7mm, 3mm et 2mm de focale résultante (300X, 400X et 600X, soit 2D, 2.66D et 4D). Je peux déjà dire que j'ai eu beaucoup de chance avec la turbulence, car après cette chaude journée, je m'attendais à en avoir beaucoup, mais que nenni. En fait, j'ai eu des Images (presque) parfaites, des taches d'airy très propres sur tout le champ, d'un bord à l'autre. Je dis "presque" car le premier anneau était peu visible, mais le disque central nickel. Donc pas 10, pas 9, pas 8 mais peut-être 7 (bonne) sur l'échelle de turbulence. A 9 et 10, j'ai un premier anneau hyper mince qui fait le tour de la tache centrale, mais dès que la turbulence augmente, il se dissipe, et ne reste que la tache centrale. Après, c'est la tache elle-même qui joue la samba. Certainement une histoire lié au strehl de la lunette, le genre de truc qui fait sortir les couteaux des astram lors des discussions sur le forum.Des combats d’ego et de coqs de bruyère par messagerie interposée, mais bon enfant finalement, car tout le monde a souvent raison et tord à la fois selon les expériences de chacun. Donc, pratiquement aucune déformation des images de la double à 0,92" d'arc jusqu'au bord du champ qui doit faire dans les 45°. Une tache d'airy de la primaire bien blanche, et une tache d'airy de la secondaire "presque collée" de couleur grise. C'est fou la similitude avec la photo que j'ai prise dans un billet précédent. La vision oculaire n’était pas aussi bonne qu'avec celle que j'ai eu avec un seing de 9/10 avec lambda Cygne au zénith, comme quoi, tout rapport d'observation visuel doit bien préciser dans quelles conditions sont faites l'observation. Bien souvent, ceux sont des jugements à l'emporte-pièce qui sont apportés, sans précisez les conditions ou le matériel. Gardez-vous bien de prendre ces informations comme argent comptant. C'est aussi vrai pour ce que j'écris ici. Faites vous votre propre jugement.... Je ne voyais pas la séparation de la double à 200X avec le BCO 6mm sans barlow. J'aurai pu mettre la barlow 2X et avoir 3mm de focale, mais je ne l'ai pas fait. Je sais déjà que les ortho BCO sont de bêtes de course, même si la finition peinture anti-reflet des coulants internes laisse à désirer. Les chinois ne vont jamais au bout des choses, il faut toujours qu'ils laissent une prise à la critique, contrairement aux japonais. Viennent ensuite les SR 4mm sans barlow. Images parfaites au centre, mais cela se dégrade vers le bord. Je les déconseille, même si ils doivent être exploitables à F15, et plus, sur tout le champ. Les lentilles sont très petites, et le montage optique est succinct. Je ne serais pas étonné que l'alignement des deux verres soit moyen. Non, ce n'est vraiment pas un bon deal ces SR (Spécial Ramsden), c'est dommage. Viennent ensuite les Huygens. Je ne suis pas fan de la formule finalement, heureusement que Mittenzwey y a mis son grain de sel, car même si les images sont correctes au centre du champ, le champ est limité, et la mise au point n'est pas aussi franche, comme avec les H.M. Le winner sont les H.M. je précise que je ne connais pas l'origine des Hyugens, très anciens. Un Zeiss Huygens en 24.5mm aurait peut-être été un winner. Une page de lecture: https://sites.google.com/site/profondeursduciel/24 En résumé, la double double était magnifique dans les Huygens Mittenzwey avec barlow 3x, avec les deux couples dans le même champ, de part et d'autre du champ soit à F/D 24 comme focale résultante. J'ai un doute après coup pour le champ avec le H.M. 6mm et barlow3X. Vraiment que du bonheur, et une grande surprise pour moi. Des images comme dans la littérature (presque). De quoi observer des étoiles doubles pendant des années pour quelques euros avec ces oculaires, mais une bonne barlow de grande qualité comme les televues par exemple mais il y en a d'autres. J'attends de voir ce que va donner ma nouvelle TAL Novosibirsk 2X (3X avec le spacer) Il me reste à tester sur la lune et le soleil en comparaison avec les ortho baader 6mm, plossl televue 8mm, et mes ortho Tani vulcano top 9, 7, 6 et 5mm en 31.75, mais toujours avec les barlow 2 et 3X avec les oculaires HM afin d'avoir une image sans déformation sur tout le champ. Sans barlow, point de salut à f/d 8, après mes essais faits lors d'une précédente observation sur la lune. Seul une partie du champ est exploitable. Je vais tenter de trouver un HM 12.5 mm Tani afin d'obtenir un grossissement moins important. Ha, j'oubliai de préciser que les Huygens Mittenzwei sont des Circle T (TANI), made in Japan, même fabriquant que les anciens ortho vulcano top kokusaï Khoki (& University Optics USA). Je ne crois absolument pas que l'on puisse trouver actuellement des H.M. neufs dignes de ce nom en optique chinoise. Ajout: Ma gamme H.M. en 24.5 mm se "renforce" avec un 18 mm et un 12.5 mm achetés au Japon en occasion. Sans amrque, mais très probablement du Tani. La finition de la fabrication est parfaite. La nuit s'est poursuivie avec des vidéos de Messier 5 (1000 images d'une seconde à 0,3" d'arc par pixel) et une grosse déception au traitement, et Messier 57 (500 images de 2 secondes) avec le même échantillonnage, et là, une belle réussite. Messier 5: Film foireux de 1000 images de 1 seconde. Les images stellaires sont pâteuses. Erreur de mise au point, ou problèmes de turbulence non maîtrisés du fait de la hauteur sur l'horizon. Le résultat est très décevant après empilement AS!3 ou astrosurface H64. Il y a peut-être des moyens d’améliorer le rendu, mais je ne pratique pas ces techniques. Ensuite , je me suis tourné vers Messier 57, la nébuleuse de la Lyre, nébuleuse planétaire et sa naine blanche, bien haute dans le ciel. J'avais le secret espoir d'enregistrer avec cette lunette et la technique de la pose courte la double de résolution qui fait 1.5"/2" d'arc . Après 500 images de 2 secondes, j'ai pu retenir 95% de la vidéo, la vidéo étant vraiment bonne. Je n'en reviens pas. Et voilà que la belle cachée sous la double de 6" d'arc apparaît dans toute sa finesse (enfin, il faut le dire vite), et qui pourrait finalement éclipser la nébuleuse. Un comble. Après traitement avec AS!3 et R6, et finition avec Faststone Wiever. La nébuleuse a été améliorée ensuite. Setup: Camera ASI 290MM et Barlow TV 2X, avec filtre IR/UV cut ZWO: Ma première version: Pour faire suite à une version proposée sur le forum par @fljb67 , j'ai repris mes réglages de courbes. Voici cette version: Un gros plan sur la double de résolution HL9001(+ registax 6), et noter la différence d'éclat de la petite double, ce qui aussi le cas de l'image du HST: Ici une image du HST. En fait le groupe HL9001 contiendrait 5 étoiles, avec composante E et une séparation proche du pouvoir séparateur du HST que j'estime à 0,1/0,05": https://www.cloudynights.com/topic/702949-just-15-minutes-on-the-ring-nebula-at-f10-with-a-c6/?hl=%2Bjust+%2B15+%2Bminutes+%2Bon+%2Bthe+%2Bring+%2Bnebula#entry10128268 HL9001 avec ses composantes A, B, C, D et la petite E collée à D. Bonne soirée à vous tous, Claude Schuhmacher PS: N’hésitez pas à télécharger les images et faire des propositions de meilleurs traitements. Ce blog est fait pour le partage....les vidéos sont disponibles. Il suffit de me contacter par MP.
  7. Salut les astrams Ça faisait longtemps qu’on n’avait rien publié, il est temps d’écouler le stock ! Nous avons tourné notre setup chilien vers Grand classique d’hiver, la Nébuleuse d’Orion. Une cinquantaine d’heures de pose recueillies juste avant Noël sur une semaine (les nuits sont courtes à cette période dans l’hémisphère sud !). Il s’agit d’une composition Ha -RHaVB prétraitée dans Pixinsight et traitée partiellement dans Pix puis dans Photoshop. La luminance ayant été faite en Ha, nous n’avons pas fait de poses courtes pour « décramer » le cœur par un assemblage HDR. C’était peut-être prétentieux car au final le traitement a été difficile même si rien n’était saturé. La facilité d’acquisition de cet objet brillant cache de réelles difficultés de traitement en raison de l’étendue de sa dynamique très élevée dans le cœur, et très faible pour toutes les volutes au pourtour. Il n’y a quasiment pas de zone sans signal dans cette région. Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous. Pour visualiser la full, ce que nous recommandons bien évidemment : https://www.astrobin.com/full/270irp/0/ En espérant qu’elle vous plaira ! Bon ciel à tous !! Marian, Jean-Mi, Lolo et Dave
  8. Bonjour à tous, Le catalogue Sharpless est consacré aux nébuleuses à émission, mais il y a quelques intrus ! Sharpless 73, dans Hercule, en fait partie : il s'agit d'un nuage de poussières illuminé par la Voie Lactée dans son ensemble (IFN, pour Integrated Flux Nebula), et non par une étoile brillante proche comme pour une nébuleuse en émission ou en diffusion. Cela explique aussi pourquoi l'objet est très faible. A 30° du plan galactique, on voit aussi de nombreuses galaxies en arrière-plan. Voici un aperçu : L'image en pleine résolution est ici : http://pfilliatre.free.fr/images/images ... _06_20.jpg Conditions : Montagne de Lure, nuit du 20 au 21 juin 2020, lunette WO98FLT+ST10, 96 minutes en luminance, 72 en chrominance. Philippe
  9. Bonjour à tous, Cela fait bien longtemps que je n'ai pas posté sur le forum et même que je n'ai plus eu réellement le temps d'y passer aussi souvent qu'avant... la faute à un planning perso, familial et pro assez chargé ces derniers mois ! Mais bon, ça va mieux et je compte bien passer plus souvent (ça fait partie des bonnes résolutions qu'on commence à appliquer 6 mois plus tard...). En attendant, j'ai du rater plein de choses ici, d'autant plus qu'on m'a prévenu que l'activité avait été intense pendant le confinement ! Du coup, je n'avais pas posté ici mes dernières images, alors je vous propose un "tir groupé" avec les 3 dernières : Sh2-132, "la nébuleuse du Lion", en SHO-RGB ; WR-134, une belle bulle créée par une étoile Wolf-Rayet dans la constellation du Cygne, en HOO-RGB ; M51 - celle-là on ne la présente plus ! - en LRGB-Ha. Sh2-132 (SHO-RGB) Première image réalisée avec ma nouvelle Atik16200 à l'été dernier (oui, j'ai mis du temps à la traiter ! ) et la TSA-102 avec réducteur à f/6. Encore un peu de tilt visible sur les bords de l'image, il faudra que je fasse réaliser une bague sur mesure pour corriger au mieux le souci (mais c'est comme pour le reste, j'ai pris du retard...). Version 50% jpeg : La full et tous les détails techniques : TSA-102 - Atik16200 - AZEQ6 Acquisitions réalisées avec les filtres SHO "ultranarrowband" de chez Baader (3,5nm pour le Ha, et 4,5nm pour les O et S) + RGB pour les étoiles. Quasiment 19h de pose en tout (900s en bin1 en Ha, et 600s bin2 pour le OIII et SII). Traitement SHO mais avec un mix HOO en raison d'une couche SII étonnamment faible... WR 134 (HOO-RGB) Il s'agit d'une étoile variable en fin de vie, environ 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil et qui éjecte périodiquement de grandes quantités de matière sous forme de vent stellaire à haute vélocité. A ce stade, le vent stellaire et le rayonnement génèrent et illuminent des structures dans l'environnement proche de l'étoile, matérialisées ici par la "boucle" bleue, qui n'est en réalité que la partie la plus visible d'une sorte de "bulle" plus ténue et difficile à mettre en évidence. Cette activité dure environ 1 million d'années avant que l'étoile n'explose en supernova. J'aime beaucoup ce champ, avec cette petite nébuleuse bleue perdue dans un océan de rouge ! Version 50% jpeg : La full : La boucle plus brillante apparaît assez rapidement, mais en revanche la bulle dans son ensemble est très ténue ; j'ai eu du mal à la faire ressortir même avec un bon ciel et un temps de pose quand même conséquent (la 16200 n'est pas une foudre de guerre non plus, mais quand même ! ). Voici l'image OIII en starless pour essayer de la mettre mieux en évidence : Photo réalisée au cours de l'été dernier, en HOO + RGB pour les étoiles. Environ 17h de pose en Ha 3,5nm et 15h en OIII (4,5nm). TSA-102 - AZEQ6 - CCD Atik Cameras 16200 (-20°) - Filtres Baader Ultranarrowband H & O + RGB. Clichés réalisés en Corse pour l'essentiel et en Charente-Maritime pour finir. Ha : 68 x 900s bin 1 OIII : 20 x 900s bin1 + 58 x 600s bin2 35h de pose au total. M51 (LRGB-Ha) Pour cette dernière, pas besoin de présentation ! J'ai profité des belles nuits du moi de mai ; en l’occurrence de 8 nuits avec un ciel particulièrement propre, aucune humidité et avec une Lune absente ou très faible... et un petit coup de pouce (involontaire ?) de la mairie qui a décidé de ne pas allumer l'éclairage dans le quartier ! L'image est réalisée avec ma TSA-102, mais pour une fois à pleine focale (f/8), sans réducteur, afin de gagner en détails dans la galaxie. Les acquisitions ont été faites avec la AtikOne6, en LRGB-Ha. 32h30 de pose en tout, dont plus de 20h pour la luminance, afin de bien faire ressortir les extensions les plus ténues de ce couple galactique. Un peu d'IFN est même présent, mais particulièrement difficile à faire ressortir sur le résultat final sans altérer fortement le rendu. Pour les couleurs, c'est un peu plus prononcé que d'habitude, mais je trouve que cette galaxie s'y prête plutôt bien... et puis ça change un peu quand on refait les mêmes cibles. Je ne suis pas spécialement amateur de traitement "à l'Américaine", mais bon, faut sortir de ses habitudes ! Version jpeg : La full : TSA102 (f/8) - AZEQ6 - AtikOne6 - Filtres Astronomik LRGB + Ha 6nm. L : 125 x 600s (bin1) RGB : 75 x 300 (bin2) Ha : 32 x 600s (bin1 & bin2) Total : 32,4h Fouras - 18/25 mai 2020 Voila pour ce petit "pot-pourri" en guise de retour, j'espère que ces images vous plairont ! Et promis, pour les prochaines, je serai plus assidu ! Bon ciel à tous, JB
  10. Bonjour, Petite dernière du début de semaine. Version Ha de SHarpless 2-115 (bas de l'image), sa ribambelle de nébuleuses diffuses (LBN 352/358/362/367/368/372/375/376 et 380. ) et une petite nébuleuse planétaire (notée P84.9+4,4 dans l'Uranometria). Version SHO dès que possible (désolé Alain! )... 12x20mn en Ha Astrodon 5nm les 29 et 30 juin 2020 FSQ85/Reducteur x0,73/EM200/QSI583wsg/Lodestar/AstroArt, PHD2, PixInsight & photoshop. Prises de vue en Bourgogne/Nièvre. J'espère qu'elle vous plaiera! Bon ciel à tous
  11. Coucou vous, vous allez bien? Après une grosse soirée "c'est quoi la solution?" en remote avec Nicolas OUTTERS (que je remercie encore) un modèle de pointage et la mise en station de la Parmount de l'OFXB ont pu être fait. Bon, il n'y a que 26 points, mais les nuages sont arrivés et m'ont empêché de refaire un modèle avec plus de points. L'important c'était que ça fonctionne pour que nous puissions tenter des courbes de transit avec une colonie scientifique qui vient cet été. Donc, hier soir, je suis remonté malgré la grosse lune et un ciel avec des petits voiles (qui nous ont offerts un magnifique coucher de Soleil), je devais vérifier que le modèle fonctionnait bien, et je devais vérifier le guidage qui m'enquiquinait aussi. L'autoguidage m'a un peu enquiquiné, mais je compris qu'il ne trouvait pas d'étoile tout seul, donc je l'ai aidé, et ça s'est bien passé (à un moment, il a fait de la daube, sur 5 minutes, mais après, c'était un guidage d'un calme olympien (malgré la turbulence et les rafales que nous avions). J'ai fait des images de 300s, pour tester mais au bout de 1h05 de pose, rideau, les nuages sont arrivés d'un coup. J'aurais bien aimé faire le double mais bon, c'est le jeu. Ce qui compte, c'est que mardi soir, on puisse tenter une exoplanète avec al bête Point positif : la collimation est à parfaire (les étoiles bavent bien et le capteur est celui d'une 1600, donc va falloir bien apprendre, nous aimerions mettre une 6200 dessus, ça serait le top ) mais elle tient! Les défauts sont les mêmes que sur le croissant. Donc, c'est un point plutôt positif pour la suite, et Skyvision fait du super matériel, disons le. Une bonne journée à vous et à la prochaine avec d'autres images Michaël pour l'OFXB PS : elle est dans le bon sens la photo?
  12. Bonjour, La dernière session avait plus d'un mois, je n'ai pas résisté malgré la pleine lune de la nuit dernière. Les images sont faites avec la Starlight Xpress Trius SX-9 équipée de sa roue à filtre et d'un correcteur de coma. La caméra est installée au foyer du SW254/1200 sur son EQ6 et le guidage est fait avec une lunette 100/900 et la caméra ASI 120 mm-s. Pour commencer la soirée, j'ai pointé M27, avec 30 poses de 2 minutes pour la luminance et 10 poses de 2 minutes par filtre coloré (R,V et B). La soirée s'est poursuivie sur sh2-112 avec 12 poses de 5 minutes pour la luminance et 4 poses de 5 minutes par filtre coloré. Difficile de faire plus avec la lune, le fond du ciel est à 14000 adu. Bonne soirée
  13. Bonjour à tous, Voici une nébuleuse diffuse dans la queue du serpent. Les nuages et nuances sont très faibles et en une nuit, je n'ai pas réussi à les rendre correctement. Il faudrait beaucoup plus de temps de pose, de sorte que j'ai appliqué un binning 3 au traitement, ce qui donne un échantillonnage résultant de 1.5". Il y a 2h30 de luminance, et 30mn par couleur, difficile de faire plus en une nuit mais ça va revenir! Nathanaël
  14. on continue la moisson dans le sagittaire les nuits s’enchaînent, on commence à manquer de sommeil ... M17 au balcon et son bortle 8 bien tassé , cumul des nuits du 26 et 27 Juin. Certes, cela ne concurrence pas les M17 en narrowband qu'on peut voir ces jours-ci... Cela reste ma modeste contribution en broadband urbaine Les conditions étaient pas géniales: meme si le seeing était loin d’être catastrophique sans être exceptionnel, la transparence par contre très médiocre, gros fond de ciel 72ED + L-pro + reduct/flat x0.8 Stellamira + asi533, sur EQM35pro -10°C, gain 101 135x180s, guided, dithering entre chaque image 50 darks, 49 flats, 49 darkflats stack avec DSS traitement leger avec Siril, Darktable, et TopazDenoise j'ai bon ? je continue, ou bien ?! faites péter les critiques
  15. Bonjour les amis, Je vous propose une petite coopération avec @Superfulgur qui a eu la gentillesse de me passer son TIFF de M57 réalisé au T1000 f/9 avec un Nikon D 810A : 4 x 30s + 200 x 4s. J'avais gardé en soute une luminance réalisée au T350 f/4,7 en poses rapides avec l'ASI 290 MMC : 19800 x 330ms. Alignement et tri avec SIRIL, niveaux : L'idée a été d'appliquer une déconvolution sur l'image en poses rapides pour faire sortir les détails et de mixer avec celle du T1000 pour les belles couleurs, les subtiles nuances au centre et les étoiles. Le mixage par masque de la luminance du T1000 permet également de réduire le bruit qui remonte avec la déconvolution. Le résultat : La full ici (4500 pix) : Un petit GIF entre T1000 seul et mixage : Un grand merci à S pour son partage. Je m'éclate comme un gamin avec ces hybridations poses courtes / poses longues. JF
  16. Bonjour, Je vous propose la célèbre North America: Canon 6D Space Cat Filtre Optolong L - enHance Monture nEQ-6 50 x 120s Prétraitement: Siril Traitement: PixInsight + Photoshop
  17. Bonjour à Toutes et à Tous, En dépit des retenues de Yann Pothier sur ma réputation , je vous propose une comparaison d'objet observés aux jumelles de 40 mm versus une lunette de 80. Il s'agit des nébuleuses sombres de Barnard situées dans le nuage de l'Ecu de Sobieski. Bien qu'elles soient peu imagées, et encore moins observées, elles représentent la plus forte concentration du catalogue de Barnard: près de 35 nébuleuses dans un diamètre de 5° ! Ils faut les observer avec un grand champ pour les faire ressortir sur le background étoilé: mes J40x8 donnent un champ de 7°, et la L80x14 un champ de 5°. De plus, ce genre d'observation à le grand avantage d'être insensible à la turbulence compte tenu des faibles grossissements: à réserver pour les nuits ventées ! Voici les dessins que j'en ai faits, l'un il y a bien longtemps, l'autre pendant la dernière lune. Rapport d'observation détaillé ici: http://www.deepsky-drawings.com/b-111-region-j40-vs-l80/dsdlang/fr Bon ciel à Tous Bertrand http://www.deepsky-drawings.com/
  18. Bonjour, Voici une version HOO de la tulipe et ses environs. De gauche à droite, ic1310, l'amas ngc6871 au centre et sh 2-101(la tulipe). La couche Ha a été faite l'année dernière. 16x1200" La couche OIII lundi dernier. 11x1200" J'espérai pouvoir faire la version SHO cette semaine mais la météo en a décidé autrement!!... La couche OIII était assez faiblarde, mais j'ai quand même tenté de la faire ressortir au "maximum". L'image est réduite de moitié. La full ici : https://www.astrobin.com/v79nmn/D/ Setup : FSQ85, reducteur x0,73, EM200, QSI583wsg, Lodestar, AstroArt/PHD2 guiding/Pix/Photoshop. Bourgogne/Nièvre
  19. salut, une petite ouverture entre les nuages m'a permis de ressortir enfin le matos! cette fois un petit test sur les dentelles avec mon fuji xt3 en attendant mon futur canon astrodon. donc j'ai mis 20x120sec à 1000 ISO, DOF 15/30/30 j'ai utilisé le filtre Astronomik CLS-CCD 2" le traitement toujours aussi difficile pour moi, mais le denoise cache bien la misère mais pas en pleine resolution... je suis en tout vissé maintenant donc les étoiles étiré sur les cotés doivent venir de la distance du backfocus...enfin j'espère. donc voilà! bon ciel à tous!
  20. Bonjour à tous, Après une première partie de soirée consacrée à l'évaluation d'oculaires anciens (voir le post en Astropratique), et qui démontre sans contestation possible que même des oculaires en 24.5mm de type Hyugens Mittenzwey ont de la réserve sous le pied pour offrir des images de qualité si ils sont employés dans de bonnes conditions avec une chaine optique adaptée. Je me suis lancé ensuite dans dans l'acquisition de deux objets du ciel profond. Messier 5 que j'ai curieusement complètement foiré avec 1000 images de 1 seconde, mais une mise au point, et probablement des problèmes de turbulence non maitrisés avec la hauteur sur l'horizon, je me suis tourné vers Messier 57, la nébuleuse de la Lyre bien haute dans le ciel. J'avais le secret espoir d'enregistrer la double de résolution qui fait 2" d'arc avec cette lunette et la technique de la pose courte. Après 500 images de 2 secondes, j'ai pu retenir 95% de la vidéo. Et voilà que la belle cachée sous la double de 6" d'arc apparait dans toute sa finesse (enfin, il faut le dire vite), et finalement pourrait éclipser la nébuleuse. un comble. Après traitement avec AS!3 et R6, et finition avec Faststone Wiever. La nébuleuse doit pouvoir encore être améliorée. Camera ASI 290MM et Barlow TV 2X Bonne soirée, ClaudeS La double fait environ 6.6" d'arc (22 pixels pour 0.3"/p), et la double de résolution 2" d'arc (7 pixels pour 0.3"/p)
  21. Bonjour à tous, J'ai profité de la nuit la plus courte de l'année pour faire 4h de SHO sur cet objet ô combien lumineux et à raz les pâquerettes. Pas d'ambitions sur le seeing à cette hauteur, donc bin 2 au traitement afin de gagner un facteur 2 en RSB. Il y a finalement 11x10mn de Ha, 10x10mn de OIII et 7x10mn de SII. Traditionnellement, on pousse un peu plus les temps de pose, mais j'ai trouvé qu'elle se laisse regarder en l'état, je suis donc passé à un autre objet du même calibre la deuxième nuit plus courte de l'année Montage H-SHO, traitement Iris et PS cs2, newton 245 f3.9 et altaïr 183 Un examen du bruit du fdc montre que j'aurais pu poser 20mn pour vraiment négliger le bruit de lecture sur les plus faibles draperies, mais bon, là, il y a du signal Un léger tilt résiduel sur la diagonale 8h-2h, mais je ne sais pas comment le régler avec les moyens du bord Nathanaël
  22. Salut, résultat de la session d'hier soir. J'ai un peu raté mes flats, et j'avais mal serré le frein AD, du coup 182 image conservée sur plus de 200... Setup : 80ED avec applanisseur sans reduction de focale (donc F/D 7.5) filtre uv-ir baader nex 3n defiltré EQ3.2 sans autoguidage (mais je me soigne, je vais m'y mettre sous peu) poses de 30s unitaires (au delà j'avais du filé aléatoire, à cause du frein AD sans doutes) traitement Siril, photoshop et lightroom commentaires bienvenus
  23. Bonjour à tous, Voici le résultat d'une session sur 4 nuits d'NGC 7023, Prise de vue : 80ED + A7sA sur Neq 6 200 DARKS, 150 FLATS, 200 OFFSET 976x30" à 3200 iso 186x180" à 3200 iso Soit quasiment 17h30 Encore un peu mitigé sur le résultat. J'hésite vraiment à passer sur Pixinsight, j'ai l'impression que je pourrai tirer plus d'informations. Prétraitement APP, traitement Photoshop Full ici Version JPEG
  24. Bonjour, Voici deux images des régions du Cygne prise la nuit dernière au Samyang 135 mm f2.8, Fuji X-T1 à 6400 ISO sur Mini Track Lx2. La région de NGC 7000 est le résultat de 163 poses de 10 secondes à 6400 ISO, 30 darks et 21 flats traitées avec Sequator, Siril et Photoshop. Celle de Gamma Cygnus ,120 poses de 15 secondes, 21 darks et 21 flats traitées avec Sequator, Siril et Photosho. Stéphane
  25. Voilà, j'ai acheté une EQ 6... Pour l'instant, je galère, impossible de faire la mise en station, je maîtrise pas du tout ce gros truc, bref… J'ai quand même, sous mon ciel de proche banlieue parisienne, réussi à pointer M 27 (en partant de Deneb, sinon, j'étais dans les choux…). Pas de guidage, pas de flat, pas de dark, pas d'offsets. Télescope de 150 mm à F/12, Nikon D810 A + filtre STC 360 poses de 20 secondes (au delà, j'ai des filés, je sais pas si c'est normal…) à 1000 ISO : deux heures de pose. Traitement DSS et Photoshop C'est pas génial, mais faire ça en pleine ville, ça me fascine toujours autant. Je dédie cette "première lumière" à hélas, mon ami Olivier Le Fèvre, avec qui j'ai commencé ma carrière dans les années 1980, lui comme jeune astronome de l'observatoire de Paris, moi comme son premier interviever… On s'est suivi les presque quarante années suivantes, et croisé sous tous les ciels du monde. Nous étions ensemble au Mauna Kea pour contempler l'éclipse totale du 11 juillet 1991, ensemble à de nombreuses conférences SPIE. Olivier est l'auteur du CFRS, l'un des articles scientifiques français les plus cités dans le monde. Il était spécialiste de l'évolution de l'Univers, via l'étude des galaxies à tous les redshifts. Il avait conçu le spectro du CFHT pour le CFRS, puis Vimos pour le VLT et il nous a quitté, trop tôt, à seulement 60 ans, alors qu'il travaillait sur l'instrumentation de l'ELT... RIP Olivier. S