Search the Community

Showing results for tags 'Astrophoto'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Tests
    • Beta tests
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • eVscope Unistellar's Forum EvScope Unistellar
  • eVscope Unistellar's RESSOURCES sur l'eVscope (index alphabétique)
  • Le coin Astro-Physics's Forum Astro-Physics
  • Fuji X's Forum Fuji X

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
  • France D.O.M
  • France T.O.M
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordany

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Product Groups

  • Astrosurf-Magazine
    • Abonnements
    • Single issues
    • Lots of old issues
    • CD-Rom
  • Books
    • Initiation
    • Astronomie pratique
    • Astronomie générale
    • Spatial Exploration
  • Hosting

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Hobbies


Adress


Personal website


Instruments

Found 1525 results

  1. Salut à tous, Réveil matinal comme les copains pour admirer cette belle petite comète bien visible à l’œil nu. Du coup, j'ai ressorti mon antique petite monture Unitron pour faire le suivi au téléobjectif Sigma 150-600, Nikon D5300, ISO 800. D'abord 3 poses de 8 s avec 180 mm de focale. Puis à 300 mm : Et enfin à 500 mm : En espérant que le beau temps tienne ...
  2. Bonjour, De nouveau debout tôt ce matin. J'ai changé de site. A mon arrivée, la comète était masquée partiellement par quelques petits nuages. Cette fois-ci, j'ai réalisé un panoramique à 360° de 9 images au 30 mm. Pas prévu de faire cela au départ... Toutes les planètes et la Lune sont présentes sauf Mercure. Pour Uranus et Neptune (et Pluton), je pense qu'elles ne sont pas visibles sur les photos brutes. Je n'ai pas vérifié. La grande Ourse est aussi visible sur la gauche de l'image ainsi que les Pléiades... Jérôme
  3. Bonjour à tous, Suite à une discussion à laquelle j'ai participée hier sur Cloudy Nights, j'ai pris la décision hier soir de tenter ma chance sur la double tau Cygne, dont j'entendais parler pour la première fois hier, contrairement à lambda Cygne que j'ai eu l'occasion de voir plusieurs fois et de photographier et de mettre en ligne ici sur le blog. J'ai pris le réfracteur APM LZOS de 6 pouces. En effet, je n'avais jamais essayé cette étoile double auparavant. Je n'en avais d'ailleurs jamais entendu parler dans aucun CROA. D'abord, plusieurs tentatives infructueuses à 300X, 400X, 450X sur Tau Cygne en début de nuit, mais avec une hauteur insuffisante, j'ai failli lacher prise. Après avoir une fois vérifié que Lambda Cygne devenait assez facile à dédoubler vers 23h30 TU le jeudi 8 juillet, avec une visibilité de 80% du temps, et avec un grossissement de 600X, 4D, soit une barlow TV 3X et un ortho 6mm BCO, ou un ortho Celestron de 4 mm et la barlow TV 2X , j'ai déplacé le télescope vers Tau Cygne avec le même grossissement, sans bouger l'orientation du renvoi à prisme APM 2 pouces (important). Cette double inégale est beaucoup plus difficile de séparer de son compagnon, mais je l'ai bien vue comme un petit point gris au-dessus de l'étoile principale, 40% du temps, peut être un peu plus, ou un peu moins, car souvent perturbé par la petite luminosité du premier anneau du disque d'airy, mais toujours au même endroit. J'étais sûr de l'avoir vu après la confirmation de l'angle thêta (θ) dans stelle doppie. Le compagnon de Tau Cygnus est exactement à l'opposé du compagnon de Lambda Cygnus: PA actuel 358,5 ° pour Lambda Cygnus et PA actuel pour Tau Cygnus 187,9 °. Vous n'avez qu'à passer d'une étoile à l'autre avec votre GOTO de votre monture équatoriale et essayer de confirmer vos observations. Je suis quasiment certain qu'il est beaucoup plus difficile de séparer la double Tau Cygne avec mon Maksutov STF 8 pouces F10 en raison de l'obstruction centrale (30%). Le premier anneau est beaucoup plus lumineux que dans mon réfracteur, et je trouve finalement beaucoup plus facile de séparer Lambda Cygne dans le petit réfracteur de 6 pouces. Il doit en être de même pour Tau Cygne. La figure d'airy du compagnon de Tau Cygnus ressemble plus à une petite étoile allongée qu'à un point, comme étirée par le premier anneau de la principale, probablement du fait qu'elle demeure très près à l'intérieur du premier anneau de l'étoile principale de Tau Cygne, premier anneau toujours très faible dans ce réfracteur (strehl 0,97 à 555 nm). J'avais déjà observé ce phénomène avec Lambda Cygne plusieurs fois. Je serai curieux de savoir à partir de quel diamètre un réflecteur peut voir cette double. J'ai réalisé une vidéo à 0.15" d'arc par pixel, et voici l'image tirée du film à partir d'un stack astrosurface H64 de 38 images sélectionnées. Caméra ZWO ASI 290MM, barlow 3X et filtre <uv:ir cut ZWO 7 Pixels à 0.15" d'arc/p soit 1.05" de séparation. la valeur de 0.15"/p n'a pas encore été étalonné par la mesure d'une étoile double étalon. Donc, plus de 2h30 passées en observation pour seulement deux doubles et une vidéo. En fait, ce n'est pas tout à fait juste, car j'avais testé en début de nuit mes deux nouveaux oculaires H.M. coulant 24.5mm, en focale de 18mm et 12.5mm sur Epsilon Lyre, avec d'excellents résultats surtout pour le 12.5mm et la barlow 3X. Images de la double double parfaitement nette sur tout le champ, d'un bord à l'autre. Donc un peu moins de 2h30 d'observations pour cette séance sur ces deux doubles du Cygne. Un record quand même. Pour une belle observation, il faut attendre la montée des doubles vers le zénith pour que cette observation soit plus facile, mais Tau est difficile avec une 150mm. Sans m'avancer, je ne pense pas que je puisse battre ce record de différence d'éclat, et de séparation , sauf à avoir un ciel magnifique. Ici, le seing devait être entre 6 et 7 pour 150 mm de diamètre. J'ai déjà eu 9 à 10. Données sur ces doubles: 21148+3803 AGC 13AB (Tau Cyg) / Sep. Now (ρ) 0.99" / Mag pri 3.83 Mag sec 6.57 delta mag (ΔM) 2.74 Tau Cygne: https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=93923 20474+3629 STT 413AB (Lam Cyg) / Sep. Now (ρ) 0.92" / Mag pri 4.73 Mag sec 6.26 delta mag (ΔM) 1.53 Lambda Cygne : https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=91211 Bonne journée ClaudeS La discussion sur Observations visuelles sur astrosurf: La discussion sur Cloudy nights: https://www.cloudynights.com/topic/715744-more-about-lambda-cygni/ Un peu lus d'information sur cette double:http://stars.astro.illinois.edu/sow/taucyg.html
  4. Avec un bon mois de retard, je vous propose une image de Mercure prise le 31 mai au Mewlon 250 et avec un filtre rouge. Comme les copains (qui eux ont traité leurs images plus rapidement ...), le tri des images a été très serré, avec 2% des images conservés sur un total de 300 000. Heureusement, Mercure ne tourne pas bien vite. On voit finalement pas mal de détails : J'en connais un qui ferait une tuerie avec si M300
  5. Bonjour à tous, Voici une photo de la nouvelle star cométaire prise ce matin en Vendée avec un smartphone sans instrument. A gauche, Vénus ayant pris de l'embonpoint grâce à sa forte luminosité. Temps de pose 0.9 sec + iso 3200 + retardateur 5 s ( pour éviter le bougé) Et une autre prise en collant l'objectif à l'oculaire d'un chercheur Clavé 60x300 monté sur un trépied bricolé à la hâte la veille. Temps de pose 1/30 sec + ISO 3200 sans retardateur (smartphone tenu à la main) Marchent bien ces petits smartphones ! J'ai délaissé une séance de prise de vues sur juju pour shooter la nouvelle comète... Dommage car les prévisions météoblue étaient plutôt bonnes ce matin pour le sud Vendée. Jean-Jacques
  6. Bonjour, Comme certains d'entre-vous, levé à 3h30 pour voir cette magnifique comète. Le spectacle vaut le coup d'oeil. La journée au travail va être longue... C2020F3_NEOWISE_20200707_04 by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_04b by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_03 by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_02 by Frank TYRLIK, sur Flickr C2020F3_NEOWISE_20200707_01 by Frank TYRLIK, sur Flickr Bonne journée, Frank
  7. Bonjour à tous, Il a maintes fois été démontré l'intérêt des poses rapides sur des objets brillants, notamment lorsque le temps de pose est inférieur à la seconde. Le forum "astrophoto" regorge de magnifiques exemples. Mon but ici était de me faire une idée de la perte de RSB en poses rapides par rapport aux poses longues sur un objet quelconque, ici M88, perte liée directement à la multitude de lectures du cmos. Je me suis livré à un petit test avec une Altaïr 183 pro tec sur un newton 254/2858 par une nuit épouvantable où je ne pouvais pas faire grand chose d'autre (vent, turbu, pleine lune...). J'ai donc pris 4 images de 5mn puis 1200 images de 1s avec la caméra refroidie à -15°C. Prétraitement classique (iris) quoique un peu bâclé (ampglow) pour les 4x5mn, sans flats. Pour les 1200 x 1s, j'ai acquis des ser de 10mn ou moins que j'ai ajoutés, puis un ser "offset" de 100 images de 0.264ms puis un ser "noir" de 100 images de 1s. J'ai prétraité tout ça dans siril, aligné sur une étoile puis stacké "empilement par moyenne avec rejet des pixels déviant" méthode "sigma clipping median" (l'empilement par somme donnait un moins bon résultat dans ce cas). Ça a pris un peu de temps (15h!), n'ayant pas assez de place sur mon SSD pour traiter (1200 images de 39Mo)! Je remercie ici les participants au forum "poses rapides" et Stéphane @exaxe17 en particulier pour leurs précieux conseils concernant la technique des poses rapides. D'ailleurs, je précise que le gain pour l'altair est de 400 sur les poses longues (environ 1e-/adu) et 3000 (sur 5000maxi) pour les poses courtes. Bien sûr, dans les deux cas, à 0.17"/p, les images empilées sont passées en bin3 sous iris. Le bruit de lecture sur l'empilement en bin3 est de 11e- environ sur les poses longues et 125 e- en poses rapides pour un bruit de fdc en bin 3 de 108e- (18 e- mesuré sur une brute de 5mn en bin 1). Le résultat me semble assez conforme à ce qu'on pouvait en attendre sur des objets peu lumineux, mais aussi c'est assez "parlant" pour que je vous le livre sur ce forum. Nathanaël 1200x1s à f/d11 4x5mn à f/d11
  8. Bonjour à toutes et tous, Retour d'un week-end sympathique dans mon coin de montagne adoré. Malgré l'humidité annoncée qui n'a pas été au rendez-vous, c'est une nuit que je garderai en souvenir Avec la Lune qui était quasiment pleine, je me suis régalé à observer les amas ouverts & globulaires à défaut de pouvoir regarder les autres objets. Et à faire des photos : On commence par le levé de Lune : 450D non défiltré à 800 ISO. 1/350s à 70mm sur Star Adventurer La Lune et Jupiter : Toujours 450D non défiltré à 800 ISO. 1/2s à 48mm sur Star Adventurer La Lune, Jupiter et Saturne : Mon fidèle 450D non défiltré à 800 ISO. 1s à 33mm sur Star Adventurer Une autre du trio : Et une tentative à 10s de la Voie Lactée : 450D non défiltré à 800 ISO. 10s à 33 mm. On y voit pas mal d'étoiles en zoomant La version annotée : Et avec mon C9 sur sa fourche avec son réducteur et le 450D défiltré : La Lune à 99 %. Empilement de 74 images en film avi avec Pipp puis traitement sous Astrosurface et CS2. Et le Soleil photographié le Dimanche avec le même matériel entre 14h30 et 15h22 à 1/4000s 800 ISO. Soit 385 images empilées sous Pipp et traitée sous Astrosurface. Vos commentaires sont la bienvenue Bon ciel à toutes et tous. XavS
  9. Bonsoir à tous, Voilà mes premiers nuages noctulescents , après deux ans à tenter de les apercevoir l'été sans succès. Depuis les environs de Vauhallan sur le plateau de Saclay en Essonne, peu après 23h locales. J'ai cru à des cirrus à peine arrivé sur site, qui culminaient à 20°, mais leur blancheur et leur forme déjà caractéristique à l’œil nu ont rapidement dissipé le doute. Aux jumelles 10x50, les vaguelettes argentées sortaient super bien. A mesure que le temps s'écoulait, les nuages se sont déplacés vers l'ouest, et ceux qui étaient visibles avant 23h à 20°, soit les plus bas en latitude, sont passés dans l'ombre peu après. Un très beau spectacle, je ne les imaginais pas si brillants que ça. Nikon D810 et Nikkor 24-120mm ouvert à 4. 22h57, 52mm, 5s, 100 iso: 23h03, 66mm, 5s, 125 iso: 23h09, 66mm, 5s, 250 iso: 23h15, 66mm, 5s 250 iso: 23h18, 66mm, 5s, 400 iso: A bientôt. Simon
  10. Bonjour à tous La journée a été belle et chaude, et j'ai décidé de sortir la lulu Mila pour faire quelques essais autour de la série d'anciens oculaires en 24.5mm, achetés à vils prix sur ebay (une fois 100€ pour 5 oculaires, et une fois 50€ pour 5 ou 6, je ne sais plus). Je crois avoir fait une bonne action, et une peut-être une mauvaise affaire, mais cela me regarde. Je précise qu'ils ont tous été démontés et nettoyés avec un noircissement des bords des lentilles. @lylsait l’intérêt que cela peut avoir. Mon Televue plossl 8mm est passé entre ses mains.. Les tests ont été fait avec ma lunette LZOS 152mm de 1200mm de focale. Comme oculaire de référence, j'ai pris le baader BCO 6mm (200X). J'avais déjà écarté des essais un oculaire chinois et le vixen huygens 8mm, très merdeux au démontage. Le chinois est une horreur plein de reflet Deux cibles ont été choisies: Epsilon 1&2 de la Lyre, célèbre double double de 2 secondes d'arc de séparation(un peu plus). Il faut allez voir sur Stelle Doppie: https://www.stelledoppie.it/ Lambda Cygne, paire inégale de 0.92 seconde d'arc de séparation en 2020. Attention de bien prendre des valeurs actualisées car ce genre de double peut varier assez vite sur quelques années. Cela doit faire rire de lire "varier assez vite sur quelques années" mais entre un 0.7"/0.8 " et 0.9", cela peut faire toute la différence pour un observateur occasionnel d'étoiles doubles comme moi avec une optique de 152mm. Les spécialistes apprécieront la remarque. Après quelques observations, dans le haut du panier, on trouve les oculaires Hyugens Mittenzwei (H.M.) 10mm, 9mm et 6mm, couplés avec la barlow TV 3x soit 3.7mm, 3mm et 2mm de focale résultante (300X, 400X et 600X, soit 2D, 2.66D et 4D). Je peux déjà dire que j'ai eu beaucoup de chance avec la turbulence, car après cette chaude journée, je m'attendais à en avoir beaucoup, mais que nenni. En fait, j'ai eu des Images (presque) parfaites, des taches d'airy très propres sur tout le champ, d'un bord à l'autre. Je dis "presque" car le premier anneau était peu visible, mais le disque central nickel. Donc pas 10, pas 9, pas 8 mais peut-être 7 (bonne) sur l'échelle de turbulence. A 9 et 10, j'ai un premier anneau hyper mince qui fait le tour de la tache centrale, mais dès que la turbulence augmente, il se dissipe, et ne reste que la tache centrale. Après, c'est la tache elle-même qui joue la samba. Certainement une histoire lié au strehl de la lunette, le genre de truc qui fait sortir les couteaux des astram lors des discussions sur le forum.Des combats d’ego et de coqs de bruyère par messagerie interposée, mais bon enfant finalement, car tout le monde a souvent raison et tord à la fois selon les expériences de chacun. Donc, pratiquement aucune déformation des images de la double à 0,92" d'arc jusqu'au bord du champ qui doit faire dans les 45°. Une tache d'airy de la primaire bien blanche, et une tache d'airy de la secondaire "presque collée" de couleur grise. C'est fou la similitude avec la photo que j'ai prise dans un billet précédent. La vision oculaire n’était pas aussi bonne qu'avec celle que j'ai eu avec un seing de 9/10 avec lambda Cygne au zénith, comme quoi, tout rapport d'observation visuel doit bien préciser dans quelles conditions sont faites l'observation. Bien souvent, ceux sont des jugements à l'emporte-pièce qui sont apportés, sans précisez les conditions ou le matériel. Gardez-vous bien de prendre ces informations comme argent comptant. C'est aussi vrai pour ce que j'écris ici. Faites vous votre propre jugement.... Je ne voyais pas la séparation de la double à 200X avec le BCO 6mm sans barlow. J'aurai pu mettre la barlow 2X et avoir 3mm de focale, mais je ne l'ai pas fait. Je sais déjà que les ortho BCO sont de bêtes de course, même si la finition peinture anti-reflet des coulants internes laisse à désirer. Les chinois ne vont jamais au bout des choses, il faut toujours qu'ils laissent une prise à la critique, contrairement aux japonais. Viennent ensuite les SR 4mm sans barlow. Images parfaites au centre, mais cela se dégrade vers le bord. Je les déconseille, même si ils doivent être exploitables à F15, et plus, sur tout le champ. Les lentilles sont très petites, et le montage optique est succinct. Je ne serais pas étonné que l'alignement des deux verres soit moyen. Non, ce n'est vraiment pas un bon deal ces SR (Spécial Ramsden), c'est dommage. Viennent ensuite les Huygens. Je ne suis pas fan de la formule finalement, heureusement que Mittenzwey y a mis son grain de sel, car même si les images sont correctes au centre du champ, le champ est limité, et la mise au point n'est pas aussi franche, comme avec les H.M. Le winner sont les H.M. je précise que je ne connais pas l'origine des Hyugens, très anciens. Un Zeiss Huygens en 24.5mm aurait peut-être été un winner. Une page de lecture: https://sites.google.com/site/profondeursduciel/24 En résumé, la double double était magnifique dans les Huygens Mittenzwey avec barlow 3x, avec les deux couples dans le même champ, de part et d'autre du champ soit à F/D 24 comme focale résultante. J'ai un doute après coup pour le champ avec le H.M. 6mm et barlow3X. Vraiment que du bonheur, et une grande surprise pour moi. Des images comme dans la littérature (presque). De quoi observer des étoiles doubles pendant des années pour quelques euros avec ces oculaires, mais une bonne barlow de grande qualité comme les televues par exemple mais il y en a d'autres. J'attends de voir ce que va donner ma nouvelle TAL Novosibirsk 2X (3X avec le spacer) Il me reste à tester sur la lune et le soleil en comparaison avec les ortho baader 6mm, plossl televue 8mm, et mes ortho Tani vulcano top 9, 7, 6 et 5mm en 31.75, mais toujours avec les barlow 2 et 3X avec les oculaires HM afin d'avoir une image sans déformation sur tout le champ. Sans barlow, point de salut à f/d 8, après mes essais faits lors d'une précédente observation sur la lune. Seul une partie du champ est exploitable. Je vais tenter de trouver un HM 12.5 mm Tani afin d'obtenir un grossissement moins important. Ha, j'oubliai de préciser que les Huygens Mittenzwei sont des Circle T (TANI), made in Japan, même fabriquant que les anciens ortho vulcano top kokusaï Khoki (& University Optics USA). Je ne crois absolument pas que l'on puisse trouver actuellement des H.M. neufs dignes de ce nom en optique chinoise. Ajout: Ma gamme H.M. en 24.5 mm se "renforce" avec un 18 mm et un 12.5 mm achetés au Japon en occasion. Sans amrque, mais très probablement du Tani. La finition de la fabrication est parfaite. La nuit s'est poursuivie avec des vidéos de Messier 5 (1000 images d'une seconde à 0,3" d'arc par pixel) et une grosse déception au traitement, et Messier 57 (500 images de 2 secondes) avec le même échantillonnage, et là, une belle réussite. Messier 5: Film foireux de 1000 images de 1 seconde. Les images stellaires sont pâteuses. Erreur de mise au point, ou problèmes de turbulence non maîtrisés du fait de la hauteur sur l'horizon. Le résultat est très décevant après empilement AS!3 ou astrosurface H64. Il y a peut-être des moyens d’améliorer le rendu, mais je ne pratique pas ces techniques. Ensuite , je me suis tourné vers Messier 57, la nébuleuse de la Lyre, nébuleuse planétaire et sa naine blanche, bien haute dans le ciel. J'avais le secret espoir d'enregistrer avec cette lunette et la technique de la pose courte la double de résolution qui fait 1.5"/2" d'arc . Après 500 images de 2 secondes, j'ai pu retenir 95% de la vidéo, la vidéo étant vraiment bonne. Je n'en reviens pas. Et voilà que la belle cachée sous la double de 6" d'arc apparaît dans toute sa finesse (enfin, il faut le dire vite), et qui pourrait finalement éclipser la nébuleuse. Un comble. Après traitement avec AS!3 et R6, et finition avec Faststone Wiever. La nébuleuse a été améliorée ensuite. Setup: Camera ASI 290MM et Barlow TV 2X, avec filtre IR/UV cut ZWO: Ma première version: Pour faire suite à une version proposée sur le forum par @fljb67 , j'ai repris mes réglages de courbes. Voici cette version: Un gros plan sur la double de résolution HL9001(+ registax 6), et noter la différence d'éclat de la petite double, ce qui aussi le cas de l'image du HST: Ici une image du HST. En fait le groupe HL9001 contiendrait 5 étoiles, avec composante E et une séparation proche du pouvoir séparateur du HST que j'estime à 0,1/0,05": https://www.cloudynights.com/topic/702949-just-15-minutes-on-the-ring-nebula-at-f10-with-a-c6/?hl=%2Bjust+%2B15+%2Bminutes+%2Bon+%2Bthe+%2Bring+%2Bnebula#entry10128268 HL9001 avec ses composantes A, B, C, D et la petite E collée à D. Bonne soirée à vous tous, Claude Schuhmacher PS: N’hésitez pas à télécharger les images et faire des propositions de meilleurs traitements. Ce blog est fait pour le partage....les vidéos sont disponibles. Il suffit de me contacter par MP.
  11. C/2020 F3 Neowise dans le ciel girondin Ce matin, le réveil ne fut pas trop dur à 3 h… quand c’est pour l’astronomie, ce n’est jamais difficile. Un petit coup d’œil rapide à l’état du ciel… totalement dégagé… et hop, la décision de s’habiller fut prise en un dixième de seconde. Il était presque 4 h, nous étions au Mémorial à Saucats. Une fois sur place, je constatais l’absence de brouillard… tout au plus, une petite brume au raz du sol mais rien de gênant. A 4 h 45, elle se montrait déjà… pas besoin de plisser les yeux… pas besoin de la chercher… sa coma et sa queue se détachaient du ciel encore sombre dans cette aube matinale. Nous étions comme des gamins découvrant notre cadeau de noël… émerveillés par ce spectacle céleste ! Denis avait déjà fait quelques poses alors que je rageais sur mon APN qui ne voulait pas se laisser faire. Je finis quand même par le maîtriser et pu réaliser les images voulues. Le ciel s’éclaircissait de plus en plus et à peine une demi-heure plus tard, il était difficile de l’apercevoir. Je dirigeais alors mon objectif photo vers Vénus qui s’était levée à l’est, lovée dans la tête du Taureau. Je réalisais alors une image de cette rencontre avec les Hyades. A 5 h 15, on ne la voyait plus à l’œil nu… les lueurs de l’aube l’avait noyée. Après un café chaud, il était temps de reprendre la route pour aller accomplir sa journée de travail... qui serait certainement plus difficile qu'habituellement au vu du manque de sommeil, mais plus légère avec le souvenir bien ancrée de la vision céleste. C/2020 F3 Neowise est une comète rétrograde découverte le 27 mars 2020 par le télescope spatial NEOWISE. D'une magnitude visuelle de 7 à la mi-juin, elle est passée périhélie le 3 juillet 2020, soit à 0,29 UA du Soleil. Ce passage au plus près du Soleil a fait considérablement augmenter son activité, la rendant largement visible à l’œil nu. La comète Neowise sera au plus près de la Terre, à quelque 103 millions de kilomètres (0,69 UA), le 23 juillet prochain. Ce passage de la comète devrait augmenter sa période de révolution, qui passerait de 4 500 ans à 6 800 ans. Le spectacle promet d’être trop génial !!! Canon 7D au foyer d’une lunette 80ed sur monture StarAdventurer 1 pose de 4s – 400 ISO – mardi 7 juillet 2020 – 4:55:01 – Camera Raw et Toshop Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Canon 7D avec objectif 70-300mm, focale à 70 mm, ouvert à f/4 sur monture StarAdventurer 1 pose de 10s – 100 ISO – mardi 7 juillet 2020 – 5:05:12 – Camera Raw et Toshop Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Vénus et les Hyades Canon 7D avec objectif 70-300mm, focale à 70 mm, ouvert à f/4 sur monture StarAdventurer 1 pose de 10s – 100 ISO – mardi 7 juillet 2020 – 5:13:23 – Camera Raw et Toshop Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
  12. Avec un peu de retard, 2 nuits correctes au Mak 180/1800 barlow x2 et la petite caméra QHY 5L-IIcouleur. Rappel, le miroir principal a un gros éclat d'environ 4 cm de diamètre constituant une drôle d'obstruction d'importante influence . (Et pas encore d'ADC pour les planètes bases toutes ces années ...) Donc tout est traité essentiellement par déconvolution sur étoile proche (méthode CPI ) 10000 images par séries et entre 50% et 80% retenues. Softs : FireCapture, AS2, AstroSurface et IRIS. Bon ce n'est qu'un 180 loin d'être parfait. Snif pas de Mewlon 300 sur le balcon ... Morceaux de Lune Y a beaucoup de zones où il ne ferait pas bon d'habiter sur la Lune Les planètes du moment Jupiter 2020-06-30 TU 02h12 : 2 versions l'une plus bruitée que l'autre Saturne 2020-06-30 TU 01h28 (au zoom x1, même échelle que les morceaux de Lune ou Jupiter) x1.33 En prime les basses lumières (au x1) Et en fin Mars le 2020-06-30 deux vues espacée d'une demi-heure TU 02h33 et TU 03h03 (au zoom x1, même échelle que les morceaux de Lune ou Jupiter et Saturne) au zoom x2 : et le gif animé entre les 2 vues : y a des points qui suivent. J'espère que cela vous plaira. CPI-Z PS : Pour ce que cela pourrait intéresser, exemple des meilleures brutes Exemple des meilleurs brutes.zip
  13. Bonjour à tous, Je souhaiterais avoir les conseils de ceux qui pratiquent l'astrophoto avec un chaine optique un peu lourde sur le P.O (ce qui est souvent le cas en OAG). Je m’explique, je me suis retrouvé la semaine dernière avec une mauvaise surprise ! Tout d'abord mon matos pour bien comprendre : - Monture : SW AZ-EQ6 GT Pro - Tube : SW 200/1000 - Fixation bagues P.O : Click Lock Baader pour améliorer le maintien de la chaine optique par serrage concentrique (en remplacement de la bague filetée SW) - Imagerie : Correcteur de coma TS Optics Maxfield 3 éléments + Zwo OAG + 120 Mini (autoguidage) + bague 21 mm + 294 MC Pro - Gestion imagerie et autoguidage : Zwo ASiair pro. L'ASIair pro est simplement vissé sur la vis kodak sur l'un des deux anneaux de maintien du tube donc hors de l'équation... Mon P.O est positionné plutôt avec un angle de +/- 90° disons, tube positionné parallèlement au sol pour donner un repère. Quand j'ai voulu imager une galaxie ce soir là, le P.O s'est retrouvé presque perpendiculaire au tube et au-dessus. Je peaufinais ma MAP avec le Bahtinov et j'avais obtenu le résultat escompté, mais en redirigeant (via le pilotage de l'ASIair Pro) le tube pour ensuite commencer la session photo a un autre endroit, je me suis retrouvé avec des étoiles complètement défocalisées ! J'ai mis une bonne minute à comprendre que c'était parce que le poids avait fait s'affaisser le tube du P.O !! J'ai donc refait ma MAP, j'ai bien serré cette foi-ci la vis du P.O, mais le hic c'est que je décale la MAP en faisant cela ! Pas comme un bourrin mais suffisamment pou éviter l'affaissement. Cela m'oblige à estimer en compensant la dérive induite sur la position des branches des aigrettes par le serrage de la vis ! Il faut également savoir que depuis que j'ai mon Click lock, et si j'enlève mon filtre 2'' Optolong L Pro, la MAP me laisse juste 2 ou 3 mm pour la MAP au P.O ! Quand j'a regardé ma série le lendemain matin (programmée la nuit avec mon ASIair) j'ai vu que sur certaines étoiles j'avais une double aigrette très légère. Est-ce que la MAP aurait bougé, est-ce le serrage de la vis était trop important our plutôt les branches de mon araignée (pourtant bien serrées) ? Bref, si je mets le P.O pointant vers le bas de mon tube, celui-ci positionné parallèle au sol pour avoir un repère, est-ce que cela pourrait limiter les positions où il pourrait se retrouver au-dessus ? Sinon, avez -vous une autre méthode ? Voici quelques image de la série de cette soirée : : https://we.tl/t-bpqk4KuILc Ci-dessous l'un des étoiles où on distingue la double aigrette : Merci d'avance pour votre aide Philippe
  14. Bonjour tout le monde ! Observer et photographier le ciel la nuit est une passion qui nous unit 📷 🌌 ✨ Ce petit post pour partager avec vous le plaisir de lancer un nouveau collectif de photographes nocturnes : le Collectif NOX ! Il est composé de 6 astrophotographes français, spécialisés dans les images du ciel profond (galaxies, nébuleuses...) ou de paysages nocturnes : - Guillaume Doyen - Jonathan Fertil - Benjamin Lefèvre - David Malattia - Maxime Oudoux - Maxime Tessier Nous dévoilerons très prochainement le contenu et les projets du collectif sur ce post ! Nous sommes également présents sur Instagram : https://www.instagram.com/collectif_nox https://www.facebook.com/NOXCollectif/ A très bientôt ici aussi pour partager à nouveau avec vous ! L'équipe Nox
  15. Salut à tous, Bon pour ce retour parmi vous j'attaque avec M81 82 et leur IFN à la FLT98FeatherTouch et Atik383L+ en 23h30 de pose. Je comptais finir cette image en ajoutant plus de poses pour pouvoir faire un plus gros tri puisque les conditions n'étaient vraiment pas top, mais l'ayant commencée en Janvier 2019 je me suis dit qu'il était peut être temps de la finir quitte à la refaire plus tard dans de meilleures conditions. Voici donc une version de m81 82 dans ces ifn (Integrated Flux Nebula du gaz éclairé par la lumière de la voie lactée) avec pas mal de défauts mais faut que je me colle au traitement d'autres données. La full et les détails sur l'acquisition ici : https://maximetessierphotographie.fr/astrophotographie/m-81-m-82-le-duo-galactique-de-la-grande-ourse/
  16. Bonjour à tous ! Débutant en astrophoto cette année, je voudrais vous présenter ma première image de M51. Un grand classique j'en suis plutôt fier malgré mes lacunes en traitement et des étoiles patatoïdales... Ce post à également pour but de donner de l'espoir aux débutants ! je me souviendrai toujours du lendemain de la prise de vue, quand l'image est sortie de DSS pour la première fois ! quel bonheur c'est tout simplement bluffant d'arriver à ce résultat avec aussi peu de matériel ! Bon ciel à tous !
  17. Une nouvelle guerre approche !! l'IMX455 C'est le même capteur Sony que le fameux IMX411 de 150 millions de pixels mais décliné ici en version 24x36mm. 49ke sans binnong, 196ke en Bin 2x2 16 bits (enfin !) entre 1e et 2.3e de bruit de lecture Pixels de 3.76µ, mono ou couleur 60 millions de pixels Prix encore inconnu, ZWO dit : : "i'm sure the price will be good compare with CCD"... Et plus loin :" Price between $4k -5k" La caméra parfaite pour une FSQ !!
  18. bonjour les astros , suis pas venu depuis un moment et pour cause , pas trop sur le réseau et loin de tout , je vais vous présenter un petit parcours entre ciel et terre avec quelques photos , un cheminement au grès du hasard , du soleil et des envies , un cheminement avec un camion un trepied un apn, un sac à dos ou le matin nul ne sait ou il sera le soir , un panneau aguicheur peut faire dévier une trajectoire , un endroit sublime peut faire rester , point de but , juste se laisser aller , c est ma conception des vacances ....et surtout.... etre un peut haut , pour la chaleur , et le ciel surtout tout ne sera pas conté , juste les endroits ou le ciel a bien voulu se dévoiler , il faut rester avec le sujet du site que diable .... je commencerai avec le Dévoluy , magnifique citadelle avec le fameux pic de bure et son observatoire radio ....ou malheureusement l objectif de monter n a pu se faire ils remplacent en ce moment un cable du télé , ce qui ferme les chemins d accès par secue , donc ce sera de loin , en face sur la montagne de Ceuz que je regarderai ce monstre plateau avec au passage un petit crops sur les antennes et un sourire de madame marmotte , point de ciel propice mais l espace suffit..... le hasard nous amène a 1740 m d altitude , avec la nuit doudoune et couette dans le camion pour dormir , ciel dégagé dans ce que l on nome les gorges de st pierre dans le haut var , un chemin de chevrier taillé au 12 em siècle dans les falaises , chemin qui s apparente a une redonnée du vertige plus qu a un chemin pépère , très impressionnant visible sur la gauche , un coin unique à découvrir ....un ciel clément ce soir là et une première VLactée ......prise a l entrée des gorges assemblage de deux clichers unique de 40 s a 6400 isos avec ice xt2 fuji et samyang 12mm ouvert a 2.8 sur minie trak omegon altitude de prise de vue 1740 m la suite est un nom qui sonne pas mal , gorges du Daluis ......, on ne s attendait pas a tel décors , des gorges taillées dans de l argile rouge , c est féérique , mais qu' est ce dont ..? c est intriguant . Il se trouve qu'une bonne partie du haut var (Daluis , et gorges de cians ) sont rouge tel le maroc , ou le colorado .....En fait il se trouve que cette région il y a 300 millions d années , à l époque du continent unique "la pangée" était une plaine désertique recouverte d altérites et suivant les pluies ou pas , subissait des dépôts plus ou moins important d argile entre inondation et secheresse,. On peut voir des endroits de sol craquelé et fossilisés datant de cette époque . La plaque africaine venant taper la plaque européenne , tout se bouscule et ces argiles qui ont élé accumulés pendant des milions d années et recouverts sur des centaines de mètres de sédiments ont été mis au jour à cet endroit de notre pays ....du bonheur ....Un ciel clément mais seulement a 700 m d altitude ce coup ci , moins terrible du coup 3 clichers de pose unique de 40 s assemblées avec ice ....xt2 et samyang 12mm ouvert a 2.8 sur minie trak omegon altitude de prise de vue 700m alors ou allons nous maintenant .....route entre digne et le lac de serponçon , cadre magique pour qui aime la géologie , je donnerai quand même une photo du "vélodrome" , formation unique , il n en exite que 2 en europes , l endroit encaissé n a pas permis de photos nocturne ....mais juste un clin d œil on poursuit par un site connu des historiens de l astro , le Mont Mounier , un sommet a 2800 m d altitude ou en dessous , a 2600 , au petit mont mounier , il y eu une construction d un observatoire en 1893 qui a servi 25 ans , détruit par incendie et reconstruit , et abandonné , il ne reste de bati que la réserve d eau , le reste étant ruine ( photo dessous) mont visible au loin , ou le parking a 1700 m m a permis un petit chout de la VL .... 3 photos pose unique de 40 s en RAF sur minie trak omegon , assemblées avec ice , meme combat , xt2 samyang 12mm altitude de prise de vue 1700m .....compliqué de traiter ......beaucoups , beaucoups trop d étoiles et pour finir ce petit parcours , nous irons dans le Mercantour , lieu qui nous donne d autres joies , d autres rencontres , les bouquetins qui n ont pas peur de l homme , les lacs encore englacés , et la lune qui tend a dissiper les nuages au couchant ... voila , un peut de tout entre terre et ciel sans trop m étendre .......................en espérant n être pas trop a coté de la plaque du but de ce site et ne pas vous avoir ennuyé .......... 1pose de 40 s en JPG...
  19. Bonjour, Ah enfin ciel clément pour profiter d'une lune dans ciel d'encre, juste après avoir accompli un dessin que j'attendais de faire depuis un moment aussi. Une belle avec ses couleurs vert, bleu et marron, l'olivine, et oxydes de fer/titane. Vous aimez j'espère ? , en Bonus la photo du cratère Reiner en dessin. Bon ciel lunaire
  20. Bonjour à tous... depuis peu, j'ai repris l'astro, dans le but de me mettre à l'astrophoto et visuel assisté.. j'ai donc fais l'achat d'un newton 200/800 skywatcher sur HEQ5 et d'une camera ASI385MC. je dois bien avoué que j'ai galérer un peut de passer du dobson AZ au monture equatorial. je vais vous partagez mes premiere acquisition d'image... vous noterez que je ne parle pas de photo, ça serais insultant "mdr" j’espère en tirez quelques bon conseil.. afin de m’améliorer et continuer à vous poster le résultat de mon apprentissage. PS: désoler, je suis sur que c'est blinder de faute d'orthographe, je m'applique, mais je suis une vrai quiche.
  21. Bonjour, Et voilà encore une bleuté dans le ciel , j'ai attendu plus d'une demi heure pour que Sélène sorte de ses maudits nuages, et puis pas moyen...heureusement j’avais pris une image image avant. J'avais prévu de dessiner, c'est tombé au oubliettes... Attention c'est du one shot en brute et sans aucun traitement. Bon ciel lunaire
  22. hello tt le monde he oui j ai passé le weekend dernier , sur la région centrale de notre belle galaxie 1 ere soirée , nuit de jeudi a vendredi , dans l esterel , par beau ciel , et vent en rafales . bon comme j étais en mode léger , le vent ne m a pas trop gêné mais le ciel était bien propre , jusqua l horizon . j avais emmené le 5d mlll avec le 16mm , plus le 85mm , et un pied . pas de monture pour le suivi j ai fais des one shot au 16 mm , de 10 sec a 6400 iso , des séries de 10 images empilées avec dss et des séries de 8 a 10 images au 85 mm de 6 a 8 sec , toujours a 6400 en tout une petite centaine d images , pour faire des images simples , ou des mosa traitement simple avec dss , photoshop , et ice pour les mosa il faut que je teste sequator , voir ce qu il va me sortir voilou les images a plus pour la 2 e partie , ( le lendemain toujours au même endroit ) serge
  23. Bonjour, je vais faire l’acquisition d'un sky watcher 200/1000 sur neq5 motorisé. Je suis en possession d'un canon 100D non défiltré. J'aimerais l'utiliser pour faire de l'astrophoto. Pour cela si j'ai bien compris il me faut de bague d'adaptation de type EOS vers t2 ou quelque chose comme ça. N'ayant pas réussit a trouver des information plus précises sur internet je me réfère a votre connaissance en le domaine. Merci
  24. Bonjour à tous, Après une première partie de soirée consacrée à l'évaluation d'oculaires anciens (voir le post en Astropratique), et qui démontre sans contestation possible que même des oculaires en 24.5mm de type Hyugens Mittenzwey ont de la réserve sous le pied pour offrir des images de qualité si ils sont employés dans de bonnes conditions avec une chaine optique adaptée. Je me suis lancé ensuite dans dans l'acquisition de deux objets du ciel profond. Messier 5 que j'ai curieusement complètement foiré avec 1000 images de 1 seconde, mais une mise au point, et probablement des problèmes de turbulence non maitrisés avec la hauteur sur l'horizon, je me suis tourné vers Messier 57, la nébuleuse de la Lyre bien haute dans le ciel. J'avais le secret espoir d'enregistrer la double de résolution qui fait 2" d'arc avec cette lunette et la technique de la pose courte. Après 500 images de 2 secondes, j'ai pu retenir 95% de la vidéo. Et voilà que la belle cachée sous la double de 6" d'arc apparait dans toute sa finesse (enfin, il faut le dire vite), et finalement pourrait éclipser la nébuleuse. un comble. Après traitement avec AS!3 et R6, et finition avec Faststone Wiever. La nébuleuse doit pouvoir encore être améliorée. Camera ASI 290MM et Barlow TV 2X Bonne soirée, ClaudeS La double fait environ 6.6" d'arc (22 pixels pour 0.3"/p), et la double de résolution 2" d'arc (7 pixels pour 0.3"/p)
  25. Bonjour, Je vous présente, cette Sélène en deux teinte la classique en bleu et la même en faisant la balance des blancs avec astrosurface. Cela a crée des couleurs un peu artificiel avec de belle nuances quand même, on reconnait les différence entre les oxydes , le bleu terrien donne le mauve. Bon ciel lunaire