Aller au contenu
News

stanislas

Membre
  • Compteur de contenus

    1 692
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

33 Neutre

À propos de stanislas

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    radioamateur
  • Adresse
    N/A

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. **Avant de raconter n'importe quoi, je t'engage à lire le test de Frederic Jabet sur Astrosurf Magazine concernant le MN190, ça te remettra les idées en place. Par contre je vois que tu n'as toujours pas fait de progrès concernant ton agressivité et limite impolitesse, ce qui t'a valu d'être banni à plusieurs reprises, sous différents pseudos de Webastro.** Vous avez raison pour le n'importe quoi, surtout quand on affirme le MN pointu à aligner. Quant au 190 l'ayant eu (1ère version) ce n'était pas un foudre sur le ciel (avec aberration sphérique, un comble). Un simple test ne vaut pas pour une représentativité d'une série. Par contre réponses bien agressives de vous. Pour revenir à ce fournisseur, pas un style d'être Myriam, juste le fait que en y étant faut la grosse mercédes garée devant le mag pour un peu de considération. A fuir.
  2. Bonjour Myriam, Tjs surpris ici par des idées tranchées imbibées d'opinions..., sans plus. Vous avez fait une cde pour un MN150 intes! Pourquoi au travers d'un gus avec des mercédes garées devant son mag. Je l'avais vu en 2000 alors à saarbruken derrière la gare. J'y ai quand fait 2cdes, une pour un mk67 occasion et une pour tal 100mm neuve (prise pour de la merde). Pourquoi ne pas y faire cette cde directement sur le site russe ou à travers TS près de Munich. C'est autre chose de plus sérieux. Chez TS même si cela n'aboutie pas, il rembourse! avec des excuses. Quant aux MN et les commentaires ici sur la façon d'y faire, faut rester à la maison. Le MN 190, j'ai eu, un bidule, optiquement. Peut- être différent sur le récent. Le MN 127 Intes, une facilité à aligner et à collimater. Dans quel monde sommes-nous? En plus tellement de témoignages sur le web sur cette façon de collimater un tel ube, de même pour un SN 254. Je ne comprends pas bien ici. J'ai tjs un mk67, acquis récemment à un amateur de l'est de la france, il a fait sur mars la semaine passée. Ce tube est comme un légo, facile à nettoyer, aligner et a collimater. Mon 3eme et je le garde, avec bien mieux que L/5.
  3. stanislas

    Meade LX200GPS 305mm sans trépied

    Telescope Meade LX200GPS sans trépied ni pied colonne avec - tube SCT305mm F10, - mise au point crayford ZIS avec réducteur 2"/1.25" et raquette commande, - raquette commande Goto autostar 2, - fourche GPS avec câble alimentation 12V, - chercheur 9x50mm, - pare-lumière souple. - notices d'usage. Fonctionnement OK, monture regraissée MoS2, pile bios récente, optiques nickel. L'emballage d'origine est disponible pour emporter. Telescope à prendre sur place dans les Yvelines, pas d'envoi (40kgs et fragilité). Ensemble pour poste d'observation en fixe préférablement. Il y a aussi d'autres accessoires cédables (parelumière métal flocqué, câble pc pour the sky 6 ou autres, dérotateur, raquette origine, kits peterson, autostarsuite 5.5 désuet, un peu, tjs upgradable mais pas faux, envisage, pour caméra meade, pas le top mais c'est obtenu sur la nuit et l'instant, caméra dsi, lpi qui font comme cela, ce sont des modules pour l'instant de nuit, pas le top des autres mais on a aussi les data nécessaires pour étudier un sujet) , mais en sus.
  4. On se demande pourquoi un instrument solaire ne serait pas qu'une simple lentille, comme le coro du pdm. Bien sur c'est pour la couronne solaire, mais je pose une question quand même. Le solaire, pour quoi y faire? - les tâches solaires, n'importe quel tube de 75mm peut faire avec un strehl correct, - les protubérances, le matériel du commerce encore, et le coro, depuis 50mm , il faut percer des lentilles top en précision, des occulters à changer en cours d'année, - le coro grande ouverture sous un ciel transparent. Mais qui peut trouver une lentille de 20cm plan convexe avec une précision optique haute. Je reste dans un commentaire effectué par une personne qui s'occupait du coro du pdm en ces années 80 à meudon.Vous savez la côte sur la rue pavée qui y monte, en nous citant le soleil du matin sur nos pare-brise de véhicules salis par l'usage: on y voyait que peu. Fallait chercher la poussière sur la lentille frontale en y montant avec un pinceau et chasser tout, autrement c'était assez désastreux sur l'image. Ici, il pourrait être corrélé quotidiennement, ces images solaires, protu, couronne, avec les signaux radio, vlf et plus haut, puis le vent solaire qui peut faire ces plumes sur mars après un certain temps. Les pro le font, pourquoi pas les amat? Vu les matériels engagés aujourd'hui cela doit être bien possible.
  5. stanislas

    Instruments Meade

    Que de débats. Le stock partout en Europe doit correspondre à une valeur d'achat à la date. C'est une imposition légale fiscale. Si le prix a baissé récemment, pour nos pieds. 30% de marge d'une entreprise, c'est un must, assez souvent inférieure ici. Cela ne va pas dans la poche directe, en raisons des charges d'exploitation et taxes d'imposition à payer dans la marge dite. S'il reste des % c'est super. Je suis autoentrepreneur maintenant, quel bid. J'ai arrêté maintenant pour cause de taxes diverses., ayant refusé le smicardat +. Si vous donnez à louer en immo, pas mieux. Si vous voulez un meade, qui est un bon scope,, le lx200-90, voyez en Allemagne en ce moment, il y a un débit de vente qui gomme, pour y avoir le meilleur prix dans cette enceinte européenne. J'ai arrêté de marcher, pour acheter un scope qu'el qu'il soit..
  6. stanislas

    Vixen 102M / 1000

    Ici s'il y a peu de personne qui ne sont satisfaites de cette vixen 100F10, faites-moi une offre! Je prends. Les 100ed et 80ed ne m'intéressent plus depuis longtemps, surfaites sur planètes.
  7. stanislas

    Analyse Rodier

    Approuvez, en ajoutant, pour sct, meade et celestron. J'ai le meade 305 sct ici
  8. stanislas

    Analyse Rodier

    Et bien Myriam, je vous rejoins sur cette affaire de mode de coulage avec toutes ces transformations "métallurgiques" et surtout la façon de couler et des vitesses de transformations avec les vitesses de refroidissement, puis les traitements thermiques conséquents après coulage et en cours de surfaçage. Ce serait un top bienvenu. Quand on a un disque, en amateur, que l'on va surfacer, qui le sait sur sa stabilité intrinsèque? Acheté, c'es du bon pain! La même chose sur du tube du commerce. Qui sait ce qui est sur un sct, meade ou un dobson (sans doute moins impacté vu les grossissement mis en jeu)? Bref personne n'en sait que rien, mon opinion perso. En 70-80 j'avais surfacé un 150mm, reçu un disque du para-mantois, le 150 pas top pour le 1er, mais on a fait, sympa sans plus. Aujourd'hui, cela peut être quoi? Y a t'il des connaissances sur le mode de fab des disques? Le duran 50, il existe encore?, le suprax, oouk, le pyrex, US ou chinois. Tout ce qui peut être du verre laminé serait sans doute sujet à caution. Vous savez ce que l'on fait avec du double vitrage des fenêtres. On y découperait des disques, laser ou outil carbure. Il y a ici des personnes qui sont connaissances, il ne font pas d'audit de fabrication autrement que par internet? Cela serait bien constructif. C'est moi qui a écrite ce post! Stanislas, je me déconnecte
  9. stanislas

    Analyse Rodier

    Cette interrogation se pose à tout à chacun qui a un pyrex frelaté. c'est quelque part, un minimum normal ! Mais qui le sait? Il n'y a qu'un moyen c'est le star test avec grossissement élevé, près de l'objet visé. 5-6/10 seeing minimum autrement il y aurait un bla-bla inutile. Les australens encore le font pour un scope en opération, le c14 MIRACLE; Reste ici et les théories, obsolètes.? Des questions?
  10. stanislas

    Analyse Rodier

    Mais sorry vous avez à apporter. Pour le moment, que dal.
  11. stanislas

    Mars une opposition exceptionnelle pour 2018

    Oui Chistophe on peut s'endormire avec des idées. Je ne comprends pas ce style de post autosatisfactions. Oui, il y a des images qui font agiter le 1m pdm. Dans l'ambiance nationale on peut s'amuser des développements particuliers ! C'est dire qu'ils ne ont pas des couillons, avec oui ,oui. Laissez-les oeuvrez librement ! On y verra sans le christophe.
  12. stanislas

    Analyse Rodier

    Stockage ou non en horizontal, ou pas, il y a bien des interrogations. Perso avec un 305 meade lx200 gps où je n'observe rien, de 2006! stocké en park sur plus de 8 jours en horizontal, pyrex US ! Alors c'est quoi, ce mesh? Et quoi ces C14 avec leurs inputs, fantaisistes? Cela doit aller un peu plus loin, notamment, comment le disque est bien fait, des chinois entres autres. On pourra y faire bien des bien bla-bla. Un scope en action DOIT être caractérisé selon un danjon ou un Pickering sur une étoile bien proche. En visu je le fait, mais vous ? Les australiens le font, vous?
  13. stanislas

    Mars une opposition exceptionnelle pour 2018

    Le matin en ce moment, vers 7H00UT, mars est presque au méridien avec 4,3" de disque et 30° de hauteur presque. Ill y a bien des choses à voir en ce moment.
  14. stanislas

    Analyse Rodier

    La question est d'importance pour me répéter il y a sur le marché des scopes avec 450-600mm de miroir pyrex. Avec un effet tel que décrit, on achèterait un L/2 ou pire qui évoluerait en précision ! Aussi comme évoqué, le mode de coulage du matériau doit surement avoir une influence sur la structure cristallographique pas aussi stable que l'on veut y croire. Par analogie avec le granit, que l'on utilise comme plans étalon pour la métrologie de pièces mécaniques, plan taillé à mieux que le µm, on a constaté que ce style de matériau "travaille" avec la saison et avec des différences entre origines des pierres. Et c'est peut-être propre aux pyrex pas si homogène et isotrope. Autre interrogation, le miroir discuté dans la précision donnée, quelle incidence aurait-il sur des extractions de magnitude et de position astrométrique?
  15. stanislas

    Analyse Rodier

    Dans les années 80, il y eut des développements de matériaux dit à mémoire du style: - carrosserie auto impactée et qui reprenait la forme initiale après un certain temps - turbines fonctionnant avec des flux d'eau chaude et froide qui déformait un super-alliage au gré des températures rencontrées. Avec des formes hydrauliques on pouvait faire tourner un rotor et produire de l'électricité. Les pales se déformaient avec la température en l'espace de fraction de seconde. C'est dire que il y a des effets indésirés possible sur les matériaux. Je n'exclue pas ce type d'implication. Maintenant perso, le matériau verre n'est pas ma tasse de thé. C'est surement connu quelque part des verriers.
×

Information importante

En venant sur ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.